Gateway Gazette

Justin Trudeau Must Resign:: Scheer

Ottawa, ON – The Honourable Andrew Scheer, Leader of Canada’s Conservatives and of the Official Opposition, issued the following statement following the resignation of Treasury Board President Jane Philpott:

“Last week, Jody Wilson-Raybould lifted the veil on the corruption around Justin Trudeau and his highest-ranking officials. A sustained and coordinated effort to get her to interfere in a criminal case to benefit Justin Trudeau’s friends and help the Liberal party win elections. A campaign of bullying and intimidation, with veiled threats and unrelenting pressure. She told him to stop. He did not stop. And when she didn’t do what he wanted, he fired her. This corruption scandal has engulfed his government and called into question the very rule of law our democracy depends on.

“Justin Trudeau cannot continue as Prime Minister given his unprecedented political interference in the course of justice.  Last week, I said he had lost the moral authority to govern. Today, a senior member of his inner circle has come to the same conclusion.

“Jane Philpott’s resignation from cabinet clearly demonstrates a government in total chaos, led by a disgraced prime minister consumed with scandal.

“It’s time for every Liberal cabinet minister to ask themselves the same questions Jane Philpott did.  Is this what they got into politics for? To prop up a prime minister who will subvert the law to win elections and benefit its corporate friends?  If not, they must stand up and be heard. Like Jane Philpott did today.

“If Liberal ministers stay silent, Canadians will have no choice but to conclude that the ethical rot that infects this government has consumed it entirely.

“That it is a government that cannot be redeemed. It can only be defeated.”

ANDREW SCHEER: JUSTIN TRUDEAU DOIT DÉMISSIONNER

Ottawa (Ontario) – L’hon. Andrew Scheer, le chef du Parti conservateur du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à la suite de la démission de la présidente du Conseil du Trésor, Jane Philpott :

« La semaine dernière, Jody Wilson-Raybould a levé le voile sur la corruption autour de Justin Trudeau et de ses plus hauts responsables.  Un effort soutenu et coordonné pour la forcer à s’ingérer dans une affaire criminelle au profit des amis de Justin Trudeau et à aider le parti libéral à remporter des élections. Une campagne d’intimidation, avec des menaces voilées et une pression constante. Elle lui a dit d’arrêter. Il ne s’est pas arrêté. Et quand elle n’a pas fait ce qu’il voulait, il l’a congédié. Ce scandale de corruption a coulé son gouvernement et remis en cause le principe même de la primauté du droit sur lequel repose notre démocratie.

« Justin Trudeau ne peut pas continuer comme premier ministre compte tenu de son ingérence politique sans précédent dans le cours de la justice. La semaine dernière, j’ai dit qu’il n’avait plus l’autorité morale de gouverner. Aujourd’hui, un membre éminent de son entourage est arrivé à la même conclusion.

« La démission de Jane Philpott du Cabinet montre clairement un gouvernement en plein chaos, dirigé par un premier ministre en disgrâce et pris dans le scandale.

« Il est temps que chaque ministre libéral se pose les mêmes questions que Jane Philpott s’est posée. Est-ce que c’est pour ça que vous êtes entrés en politique? Soutenir un premier ministre qui va contourner la loi pour gagner des élections et faire profiter ses amis? Si la réponse est non, levez-vous et faites-vous entendre. Comme Jane Philpott l’a fait aujourd’hui.

« Si les ministres libéraux gardent le silence, les Canadiens ne peuvent que conclure que les manquements à l’éthique qui plombent ce gouvernement l’ont entièrement consumé.

« Que c’est un gouvernement qui ne peut être racheté. Il ne peut être que vaincu. »

Related Articles

Leave a Reply