Gateway Gazette

École Polytechnique Remembered: Joint Statement

Premier Jason Kenney and Leela Sharon Aheer, Minister of Culture, Multiculturalism and Status of Women, issued the following statement on the National Day of Remembrance and Action on Violence Against Women:

“Today, we remember with anger and sadness the events of Dec. 6, 1989. Canada was shocked when we learned that a gunman had opened fire at Montreal’s École Polytechnique, killing 14 women and injuring another 10 before turning the rifle on himself. In his suicide note, he blamed feminists for ruining his life.

“Since 1991, on Dec. 6 Canada officially remembers those young women, and continues to take action on violence against women. This national day of remembrance falls within the 16 Days of Activism against Gender-Based Violence.

“It is incumbent upon all of us to expose and shame those who perpetuate the type of hatred and misogyny that led to this terrible crime. We can and must be better for the next generation of women and girls. We must never allow this to happen again.”

Jason Kenney, Premier

“The École Polytechnique massacre on Dec. 6, 1989 should never be forgotten. Every year, the Alberta government recognizes this day and its importance during the 16 Days of Activism against Gender-Based Violence campaign. We must find ways to prevent gender-based violence in all of its forms.

“Please take a moment to remember this day and to remember the lives of these 14 precious women. All Albertans have the right to live their lives free from fear of violence. It is our responsibility to work together to ensure events like what unfolded on Dec. 6, 1989 at École Polytechnique never happen again.”

Leela Sharon Aheer, Minister of Culture, Multiculturalism and Status of Women

École Polytechnique Remembered

Le premier ministre Jason Kenney et la ministre de la Culture, du Multiculturalisme et de la Condition féminine Leela Sharon Aheer ont émis les déclarations suivantes à l’occasion de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes :

« Aujourd’hui, la colère et la tristesse nous habitent alors que nous nous rappelons les évènements qui se sont produits le 6 décembre 1989. Le Canada tout entier a été ébranlé par la nouvelle d’un tireur qui a ouvert le feu à l’École Polytechnique de Montréal. Après avoir abattu 14 femmes et en avoir blessé 10 autres, le malfaiteur a retourné l’arme contre lui. Dans sa lettre de suicide, il a reproché aux féministes d’avoir gâché sa vie.

« Tous les 6 décembre depuis 1991, le Canada commémore officiellement ces jeunes femmes, et il continue de prendre des mesures pour contrer la violence faite aux femmes. Cette journée nationale de commémoration s’inscrit dans le cadre des 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le genre.

« Il nous incombe à tous et à toutes de dénoncer et de déshonorer les personnes qui perpétuent la haine et la misogynie qui mènent à ce terrible crime. Nous pouvons et devons faire mieux pour la prochaine génération de femmes et de filles. Nous ne pouvons plus jamais permettre à un tel acte de se reproduire. »

Jason Kenney, premier ministre

« Il ne faudra jamais oublier le massacre survenu à l’École Polytechnique le 6 décembre 1989. Chaque année, le gouvernement de l’Alberta reconnait cette journée et son importance dans le cadre de la campagne des 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le genre. Nous devons trouver des moyens de prévenir la violence sexiste sous toutes ses formes.

« Je vous prie de prendre le temps de vous rappeler ce jour et le souvenir de ces femmes remarquables. Toute la population albertaine a le droit de vivre sans craindre la violence. Il est de notre responsabilité de travailler ensemble pour que des évènements comme celui de l’École Polytechnique du 6 décembre 1989 ne se reproduisent plus jamais. »

Leela Sharon Aheer, ministre de la Culture, du Multiculturalisme et de la Condition féminine

Related Articles

Leave a Reply